08/10/2011

10 octobre : Journée Mondiale contre la peine de mort

Le droit international encourage les États à abolir la peine de mort. La justice internationale y a renoncé, même pour les crimes les plus graves : crimes contre l’humanité ou génocides. La carte de son abolition épouse celle de la démocratie à l’exception des États-Unis; à l’inverse, le maintien de la peine de mort caractérise les Etats répressifs pour liquider leurs opposants. La peine de mort n’a aucun effet dissuasif sur le comportement individuel, elle n’est que vengeance mise en scène par la société et crime ajouté au crime précédent. Les partis politiques se joignent-ils ou non à la justice internationale pour supprimer ce châtiment indigne d’un pays en phase de construction démocratique ?