15/10/2011

Recherche de légitimité : le rendez-vous manqué !

Nous sommes convaincus que la consultation populaire sur l’installation de la légitimité est un acte fondateur d’une réelle démocratie populaire et directe pour choisir le destin de la Nation. Cet acte constituera l’acte premier d’une Révolution paisible,  respectueuse  d’autrui et de la dignité pour tous les tunisiens et tunisiennes sans exclusion.

Cette démarche met en échec les forces de la réaction de l’intérieur comme de l’extérieur qui cherchent à tout prix à faire capoter le processus de  démocratisation de la Tunisie et dénaturer le sens d’un soulèvement populaire pour anéantir à jamais tout espoir jailli d’une initiative révolutionnaire dans le monde arabe et ailleurs.
Refuser cette consultation réclamée par plus de la moitié du peuple tunisien en vue de construire l’avenir du pays sur des bases saines, signifie la  remise en cause du consensus qui mit en place les institutions de transition, porte grande ouverte à un affrontement et un clivage dont nul ne peut tracer ou deviner les limites. Ecarter cette consultation populaire sous prétexte de difficultés juridiques, logistiques ou de temps, c’est accepter l’agenda de l’Occident et davantage  des pays du Golfe  lesquels, grâce à leurs pétrodollars, espèrent voir la Tunisie séculière  se transformer pour devenir un Emirat sous double tutelle (occidentale et golfique), grosse couleuvre certainement non consensuelle à faire avaler au peuple tunisien. Les héritiers et héritières de Habib Bourguiba ne se soumettront pas.
« Savoir et ne pas agir, ce n’est pas encore savoir»