17/11/2011

Moralité des élections de la constituante : 3/4 de l'électorat échappe à Ennahdha et ses satellites

Ce qu’il faut retenir des élections de la Constituante du 23 octobre qu’entre «24 % et 49 % des voix se sont portées sur des listes qui n'ont pas eu d'élus (outre les votes blancs et les nuls), c'est-à-dire qu'entre le quart et la moitié des voix ont été perdues selon les circonscriptions, voix qui ne sont pas représentées au Parlement». A cela, il faut ajouter les personnes qui ont boycotté les élections (plus de 45 % de masse électorale) : C’est un gisement important, immense à exploiter et le travail doit commencer maintenant. Les 10 partis d’ancrage bourguibiste devront commencer leur consultation maintenant et sans tarder pour constituer un front uni, capable de s’imposer aux prochaines élections. Si rien ne fait au 31/12/2011, la masse bourguibienne fera connaître sa décision et trouvera l’alternative à ces minuscules et insignifiants partis.