01/03/2012

Abou el Kacem Chebbi, notre hymne national !


L’hymne national, c’est d’abord Abou el Kacem Chebbi, notre éternel héros national. Lui qui a dénoncé avec force les tyrans du monde dans son poème « Ela Toghat Al Alaam » ne peut pas être "dégagé" par des intégristes salafistes, des vauriens …

Ô tyran oppresseur...
Ami de la nuit, ennemi de la vie...
Tu t'es moqué d'un peuple impuissant
Alors que ta main est maculée de son sang
Tu abîmes la magie de l'univers
Et tu sèmes les épines du malheur dans ses éminences
 Doucement ! Que ne te trompent pas le printemps,
La clarté de l'air et la lumière du jour
Dans l'horizon vaste, il y a l'horreur de la nuit
Le grondement du tonnerre et les rafales du vent
Attention ! Sous la cendre, il y a des flammes
Celui qui plante les épines récolte les blessures
 

Regarde là-bas où tu as moissonné les têtes humaines
et les fleurs de l'espoir
Et tu as englouti de sang, le cœur du sol et tu l'as abreuvé de larmes à l'ivresse
Le flot, torrent du sang va t'entraîner
Et l'orageux brûlant va te dévorer.

L’hymne national, l’emblème national et le drapeau rouge, sont des symboles constitutionnellement reconnus. C’est l’Histoire de la Tunisie. On ne change pas de nom à 20 ans à ce que je sache. Ces trois symboles constituent notre identité.


En s’attaquant à l’hymne national, ces salafistes  s’attaquent aujourd’hui aux Hommes  de la Tunisie et parmi eux Abou el Kacem Chebbi, l’un des premiers poètes modernes de Tunisie, notre poète qui a marqué le plus l’humanité avec un  destin poétique grandiose et unique. Chebbi est qualifié par nos frères arabes  du Machrek de  'poète de l'arabité' et pas seulement poète de la Tunisie.


Il faudra d'abord éliminer tous les tunisiens et tunisiennes avant de supprimer cet hymne national, propriété de nous tous. En réalité, ces gens-là sont gênés par ceci : إذا الشعب يوما أراد الحياة فلا بد أن يستجيب القدر ولا بد لليل أن ينجلي ولابد للقيد أن ينكس 


Pour terminer, je dirai à ces incultes ignorants, et fossoyeurs de la République :   avant de changer l’hymne national, il faut d’abord vider la Tunisie de  tous les tunisiens et tunisiennes ……
Mustapha STAMBOULI