18/03/2012

Bouchlaka, les "sifr facel" vont vous déloger !

Lors  d’une rencontre-débat  au Qatar en présence d’un public de quelques  dizaines de tunisiens travaillant dans cet Emirat, Bouchlaka,  ministre des Affaires étrangères, a accusé les partis politiques minoritaires d’utiliser l’UGTT pour semer le désordre et conduire à une vacance du pouvoir. Il s’en est pris à ces partis qu’il les a traité "sifr facel" (zéro,virgule ) d’être derrière ces agissements visant à entraver l’action du Gouvernement.



Lors de ses palabres, Bouchlaka a déclaré que la Tunisie dispose de seulement 500 km de côtes. Heureusement, un ressortissant tunisien présent a vite corrigé le ministre en lui rappelant que la Tunisie dispose d'environ 1500 km de côtes.
A la place de Bouchalka, j’aurais tout bonnement démissionné de mon poste de ministre des AE et j’aurais pris une année sabbatique avant de me relancer dans les affaires publiques. Une année pour me recycler en géographie et histoire de la Tunisie.
Pourquoi Marzouki, premier responsable de la politique étrangère du pays,  n’a-t-il pas réagi à  l'ignorance totale et flagrante de son ministre des AE en matière de géographie nationale ?  Marzouki serait-il sourd aux appels de limogeage de Bouchlaki ? Faut-il un sit-in devant le siège du ministère pour déloger un ministre qui traite les partis politiques minoritaires de "sifr facel". Non c’est indigne et ces déclarations prouvent  que cette  personne n’est pas à la hauteur de ses responsabilités.