31/03/2012

L’institution militaire : belle surprise et fierté des tunisiens


L’institution militaire, dès le déclenchement des événements en décembre 2010, a joué un rôle de premier ordre surtout le 14 janvier 2011 en faisant avorter le coup d’Etat contre la République en dégageant Ben Ali et son clan mafieux. L’Armée tunisienne a compensé, lors de la stabilisation sécuritaire du pays, le défaut voire l’absence des forces de l’ordre. Nous devons aussi reconnaitre à l’armée la réussite logistique des élections. Nul ne peut nier l’efficacité de cette institution pour défendre le territoire tunisien et surtout son apport en matière de solidarité avec nos voisins libyens. Cette institution   a prouvé son "républicanisme", elle doit jouer un rôle-clé pour accompagner la démocratisation du pays et surtout la non ingérence religieuse dans la vie politique. La future Constitution devra confirmer ce rôle de préservation du modèle républicain et de ses institutions. Lire aussi un article intitulé : "Général Rachid Ammar : Je vais bientôt siffler la fin de la récréation"
Mustapha STAMBOULI