01/04/2012

Transition : bilan confus ou rêve brisé ?

"Le monde ne sera sauvé, s’il peut l’être, que par des insoumis." André Gide
Avons-nous suffisamment de recul pour procéder à un exercice objectif d’évaluation d’une transition imposée et de ses acteurs  autoproclamés ? Sommes-nous  capables d’engager une réflexion sur un vécu euphorisant à ses débuts et un futur plein d’incertitudes ? Quelques que soient les réponses possibles, une gymnastique intellectuelle délicate  et difficile s’avère nécessaire pour faire le point  sur les actes importants, les décisions prises ou non prises, ainsi que pour décortiquer et analyser le processus entamé afin de "débenaliser" la politique et "détrabelsiser" l’économie du pays. En outre, l’exercice exige de notre part des propositions adéquates en vue de poursuivre la marche vers l’instauration et la durabilité de la légitimité / impartialité de l’Etat de droit. Cette démarche n’a nullement la prétention d’être  exhaustive et intégralement objective, elle se contentera d’établir le bilan d’une année sur des sujets essentiels afin de marquer le cadrage du Futur tunisien. Nous nous attarderons sur les  questions politiques, la gestion de la crise de notre voisin du Sud, et le dérapage  économique annoncé  accompagné du désenchantement local. Lire la suite