23/07/2012

Première cellule destourienne à Monastir : 79 de fierté



Le  23 Juillet 1933 - 23 juillet 2012 : 79 ans depuis la création de la première Cellule Destourienne à Monastir. Ces hommes courageux ont défié aussi bien le pouvoir colonial que l’ancien et archaïque Destour. Cinq hommes courageux, patriotes et sincères. Ils étaient autour de leur leader Habib Bourguiba pour mener la bataille de l’indépendance.
Ces militants du nouveau Destour étaient prêts à tout affronter pour mener leur action avec véhémence. Ils s'attendaient à tout de la part des autorités coloniales qui usaient de toutes sortes de répression. Ils étaient en connaissance de cause et déterminés à aller de l'avant et sans relâche et prêts à payer le prix afin que le Tunisie recouvre sa souveraineté et les Tunisiens leur dignité à part entière. On reconnait sur cette photo : Miled STAMBOULI, Abdessalem Mahjoub, Abdessalem Aguir, Salem Bchir, Chadly Kalala. Pour l’histoire, Hédi Nouira était présent lors de la première réunion  de création de cette première cellule.
Aller vers le peuple était l’originalité et la force de ce néo Destour dissident. Cette démarche a réveillé chez les tunisiens un sentiment nationaliste laissant à côté l’appartenance religieuse.
Bourguiba, figure charismatique de ce mouvement, s’était approché de la masse laborieuse pour lancer son mouvement et s’était opposé à la bourgeoisie qui ne cherchait que les avantages. Cette bourgeoise n’était pas loin de la trahison et de l’abandon de la cause nationale.
Le Néo-destour, mouvement essentiellement populaire et participatif, s’est attelé dès le départ à la formation et à la sensibilisation de la masse en vue de l’organiser à travers les sections territoriales.
A la base de l’organisation de ce parti, il y a la Cellule, centre de recrutement et de militantisme. La section avait un triple rôle : politique, organisation et éducation. La section jouissait d’une autonomie importante faisant d’elle le centre de décision du parti.