26/08/2012

La Russie ne lâchera pas la Syrie !


Alain Jules, le spécialiste des scoops vient de nous annoncer une mauvaise nouvelle sur l’éventualité de lâchage de Bachar Al Assad par Moscou en se référant à un article d’un journaliste russe, apparemment bien introduit dans les sphères politiques de son pays.
 L’article-idito en question intitulé : « Assad a perdu le soutien militaire de Moscou » tente de justifier un fantasme occidental par des faits non vérifiables et  des arguments peu serieux. Alain Jules précise : « Si l’on en croit donc sa tribune, qui s’appuierait sur certaines sources diplomatiques et militaires russes, attestant que l’installation de vaisseaux de guerre français et américain en mer méditerranée, au large de la Syrie, sont vraisemblablement là pour défier Moscou mais, ce dernier ne pourra riposter, s’il y a un début d’attaque des Occidentaux contre la Syrie. Il indique par ailleurs que ceci a été signifié aux Syriens lors des derniers entretiens avec la délégation syrienne à Moscou. Mais, faut-il croire à ce genre d’assertions ? Néanmoins, compte tenu de l’acharnement des Occidentaux contre la Syrie, il est quasiment impossible que le pays de Bachar Al-Assad soit attaqué sans l’aval de Moscou ».
Je dirai que c’est une information fantaisiste et probablement partisane. Il n’est pas difficile pour les occidentaux de monnayer un idito afin de semer les troubles, confusion et créer une ambiance de panique dans les rangs des hésitants dans l’entourage de Bachar Al Assad. Alain doit savoir que les guerres ne se font plus sur le terrain mais à travers les médias et surtout avec la connivence des mercenaires médiatiques.
Par ailleurs, comment les occidentaux peuvent-ils attaquer la Syrie sans l’aval du Conseil de sécurité ? Une absurdité et un non sens de relayer de telles informations-réflexions !
Nous sommes habitués aux signaux contradictoires et ambigus de Moscou ! Les russes ont leur stratégie de communication et il difficile de trouver une cohérence absolue. Manière de satisfaire son allié stratégique allemand ! Moscou martèle depuis plusieurs semaines qu’elle ne lâchera Bachar Al Assad. Dans le fait,elle envoie périodiquement de l’assistance technique massive pour aider la Syrie à mieux s’organiser pour mater l’agression des mercenaires jihadistes arabes envoyés par les pays golfiques, formés par les turcs et assistés par les israéliens.
La Russie est trop concernée par la zone arabe et surtout par la Syrie qui forme un barrage à l’hégémonie israélienne. Si la Syrie tombe, c’est la Fédération russe qui partira en miettes d’ici une dizaine d’années et les russes le savent parfaitement ! Trop d’intérêts en jeu. Une certitude, les russes ne lâcheront jamais la Syrie et laisser Israël devenir la deuxième puissance mondiale économique et militaire au détriment, justement, de la Russie. Non, arrêtons de raconter des histoires qui ne tiennent pas debout relayées par des mercenaires médiatiques, très bien payés par ses commanditaires occidentaux !
Mustapha STAMBOULI