31/03/2015

Le jour J du Moyen-Orient ou l'Iran gagne par KO !!

Ce Mardi 31 Mars 2015 fera date dans l’histoire de l’humanité ; car, c’est aujourd’hui que se décide l’avenir du Moyen-Orient. Le jour J de la clôture des négociations sur le nucléaire iranien. Deux options s'’imposent :


(i) un échec des pourparlers, cela suppose la fin des négociations et la fermeture du dossier et le retour à case départ cqfd retour aux menaces militaires et une instabilité de la région toute entière.

(ii) un succès des pourparlers se transforme de facto en une victoire de la stratégie du régime iranien qui a toujours refusé le tout ou rien. En tout cas, tout indique que les négociations vont aboutir à un premier protocole d’accord de principe laissant trois points à régler plus tard dans un second round à savoir :

  • la durée d'application de l’accord,
  • le calendrier de la levée des sanctions et surtout 
  • leur rétablissement en cas de non-respect de l'accord.

De mon point de vue, ni les occidentaux ni les iraniens n’ont intérêt à signer maintenant un accord définitif car l’opposition interne de deux camps va profiter pour condamner cette accord-"capitulation" et le remettre en cause surtout pour les américains. En tout cas, les grands perdants d’un éventuel accord sont les pays golfiques, la Turquie et Israël car ces derniers savent que l’Iran après la levée des sanctions deviendrait de facto une  Puissance régionale, alliée des russes et amie de circonstances des américains. 

Les iraniens, fins négociateurs, ont bien compris l’équation américaine et surtout le bilan squelettique des démocrates durant le règne d’OBAMA. Ce dernier ne peut pas achever son mandat sans un minimum de succès politique afin de camoufler l’échec cuisant de son Administration en rapport avec le printemps arabe. L’accord de Lausanne permet aux démocrates de se redresser un peu afin de rentrer en campagne électorale pour les prochaines présidentielles dans une année … 
Les conséquences directes de cet accord est la fin de la guerre en Syrie et en Irak et tant pis pour les idiots qui sont partis en guerre dans le cadre de la « Tempête de la lâcheté » 

 Mustapha STAMBOULI

Enregistrer un commentaire