04/11/2015

Le système Nidaa Tounès implose progressivement mais sûrement …

Le divorce est pratiquement consommé entre les rcdistes d’un côté, les nationalistes arabes de gauche (Baathistes) de l’autre. Seuls les bourguibistes et les hachedistes continuent à observer la gabegie à l’intérieur du mouvement. 

Ceux qui prétendent chercher une solution pour colmater les brèches dans la maison Nidaa Tounès doivent admettre que les dès sont jetés et que les « amis de la Tunisie » ne veulent plus d’un Nida Tounès multicolore.

l'un des objectifs du "printemps arabe" est de laminer les baathistes dans la région arabe (IRAK, Syrie, Libye, etc..). L’assassinat de Chokri Bel Aid et Mohamed Brahmi entre dans ce cadre pour affaiblir cette mouvance en Tunisie.

Il n’est pas exclu que d’autres assassinats de ce genre puissent avoir lieu dans les prochains mois pour anéantir définitivement les têtes de cette secte nationaliste arabe.

En conséquence la mutation de Nidaa Tounès est une fatalité et une exigence géostratégique internationale.

La question de Nidaa  tounès est très complexe ... Les "amis de la Tunisie" sont en train de fabriquer un parti politique qui pourrait réaliser une alliance stratégique irréversible avec les islamistes du gourou. Cette formule vise à asseoir une vraie dictature maquillée par une pseudo-démocratie. Le peuple tunisien accepte-il ce défi-aliénation ? This is the question ...

 Par ailleurs, le RCD sans ZABA sera reconstruit par l'alliance des RCDistes de NT et ceux de MOUBADRA. Il est n'est pas exclu aussi que le parti de Kamel Morjane soit intégré dans celui de BCE et la boucle sera bouclée ...

BCE ne pouvait pas opérer cette métamorphose de Nidaa Tounès quand il était le chef de ce parti pour des raisons évidentes – élections obligent-. Il opère maintenant à partir de Carthage à travers son fiston pour exclure la gauche syndicale et les baathistes de son parti-dynastie.

Le RCD réhabilité,   sera un des partenaires des islamistes pour former une alliance dictatoriale.


Mustapha STAMBOULI
Enregistrer un commentaire