28/03/2012

C'est ici et maintenant qu'il faut agir !


 Pourquoi hésitons-nous à aller au bout de nos revendications justes et légitimes ? Pourquoi attendons-nous l’implosion en cours de notre pays pour réagir et agir ? Pourquoi fermons-nous les yeux devant les agissements et crimes des salafistes ? Pourquoi laissons-nous nos villes se bidonvilliser ?

 Pourquoi acceptons-nous la médiocrité et l’incivilité se généraliser ? Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, C’est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. Votre silence est inadmissible, il tue la République, il anéantit l’avenir de vos enfants et arrache aux femmes leur dignité et donc notre liberté.
 Pour changer, il faut s'engager activement pour défendre une cause, une idée, ou pour gagner de nouveaux adeptes à une doctrine, notamment au sein d'un mouvement, d'une organisation … Militer pour la République et ses valeurs et acquis, contre le favoritisme et la mafia qui accapare de plus en plus notre vie. Militer dans un parti, un syndicat  pour dénoncer voire renverser la tendance. Le champ est immense pour le militantisme.
La bataille pour l’égalité intégrale  hommes-femmes est la bataille des batailles, car l’émancipation réelle des femmes est essentielle et  rien ne se fera dans notre société sans la libération de la femme du patriarcat. L’oppression que les femmes  subissent toujours et encore s’exerce tant dans leur vie privée que dans leur vie publique. Le champ d’action est immense –économique, culturel, symbolique. Il est plus que temps de s’engager pour que les revendications des luttes des femmes soient un élément- clé des enjeux politiques et syndicaux. C’est ensemble, que nous portons cette logique de « La Femme d’abord ! », au sein de notre combat pour la dignité, l’égalité, la liberté et le développement.
L’autre forme d’émancipation et d’engagement : c’est opter pour lutter dans un syndicat ! Se syndiquer à l’UGTT, c'est renforcer un syndicat de transformation sociale qui rassemble enfin tout le monde : ouvriers, cadres, enseignants et tous les salariés. Le  syndicalisme lutte pour le présent et le futur: nous voulons une société plus juste et nous nous battons contre toutes les formes d'inégalité et d’exploitation.

La lutte politique est nécessaire pour acquérir et promouvoir durablement la dignité et la liberté. L’adhésion à un parti politique constitue la forme la plus noble de lutte. Militer dans un parti politique progressiste c’est contribuer à pallier au  déficit de gouvernance dans notre pays, c’est aussi éliminer au plus vite les pratiques mafieuses qui détruisent notre société.  C’est aussi imposer une transparence dans la gestion des affaires publiques et lutter contre la corruption.  En définitive, c’est placer l’égalité et la justice au-dessus de tout.

 Mustapha STAMBOULI, républicain