17/07/2013

La justice tunisienne est-elle habilitée à statuer sur des questions politiques-constitutionnelles ?

Nous apprenons que le juge d’instruction du 5ème bureau vient d'ouvrir une enquête préliminaire sur un hypothétique complot contre l’Etat. Vouloir attaquer tous les symboles de la classe politique est une action d’intimidation de bas niveau et de surplus contre productive.

La justice doit rester à l’écart du jeu-tiraillement politique car les hommes politiques  passent mais la justice demeure. La question de légitimité du pouvoir actuel est un cas d’école et un problème insoluble. 

Un arbitrage  international pourrait solutionner cette quadrature du cercle. La justice tunisienne n’est pas habilitée à statuer sur des questions politiques. La justice n'est habilitée qu'à statuer sur des questions de droit.