18/09/2013

Ban Ki-moon confirme que l’ONU est un «machin» !

Les déclarations ambigües de Ban Ki-moon, SG des NU, concernant le rapport d’experts relatif aux attaques chimiques en Syrie du 21 août dernier nous laissent perplexes et consternés par le sous-entendu des propos. Sans désigner le régime syrien comme responsable de l’utilisation du gaz sarin, il suggère et construit une accusation sans appel. Le glissement du constat à l’inculpation est vraiment révoltant surtout venant d’un diplomate connu par son indépendance par rapport aux grandes puissances. 


Pourquoi agit-il de la manière ? Pourquoi les termes de référence de la mission ont-ils été rédigés dans un floue évident pour éviter d’identifier formellement la partie responsable de l’utilisation du gaz sarin ? Les Nations Unies avaient-elles besoin d’une mission d’experts d’une telle importance juste pour dire qu’il a eu usage de ce gaz ? C’est honteux et méprisables ce genre de petit jeu malsain d’une communauté internationale qui a décidé de ruiner un pays. 

Ban Ki-moon peut-il nous dire qui est derrière la désignation des membres du panel chargé de la mission ? 

Le Général de Gaulle avait certainement raison quand il avait qualifié l’Organisation des Nations unies de «machin». En lisant les propos de Ban Ki-moon, il n’a pas eu tort de le dire.


Mustapha STAMBOULI