10/05/2017

La mafia lance une OPA sur l'ISIE ...

La démission du trio de l'ISIE est la partie émergée de l’iceberg. En effet, après l'introduction de trois nouveaux membres de l'ISIE, le conseil de cette dernière est devenue inopérant, car les nouveaux arrivés sont loin d'être indépendants et "cleans" . Par ailleurs, le licenciement ou plutôt la fin de détachement de 12 experts de l'exécutif de l'ISIE est une manœuvre visant à bloquer le fonctionnement de l'ISIE.
Qui est en train de tirer les ficelles ? Pourquoi cherche-t-on à saboter l'ISIE ?
La réponse est simple : la mafia politico-financière, après avoir pourri l'économie, les partis politiques, maintenant elle cherche à mettre la main sur l'ISIE. SARSAR a raison de démissionner afin de pouvoir alerter le peuple tunisien.
Le cancer mafieux a atteint l'organe essentiel de la démocratie. L'ISIE, dans sa version présente, est cliniquement morte. Si on fait rien, nous aurons une dictature affreuse, fasciste à l'instar de la "Merdoganland"....
En démissionnant deux jours avant le discours dit historique du président, SARSAR cherche-t-il à défier le chef de l'Etat ? Si ce dernier ignore cette démission, cela veut dire qu'il est passivement complice de toutes les manœuvres visant à mettre à genou l'ISIE. S'il en parle mais sans mettre le doigt sur la plaie, ceci voudrait dire qu'il est complètement déconnecté et mal entouré. L'honneur du président de la République est en jeu.

Mustapha STAMBOULI

21/04/2017

Nous sommes tous coupables de l'effondrement du dinar ...

Madame ZRIBI, ministre des finances,  a-t-elle commis une faute grave par sa déclaration sur la surévaluation du dinar ? A-t-elle réfléchi une seule seconde avant d'annoncer cette catastrophe (valeur réelle l'Euro est de 3 dinars) ?

Comment les opérateurs économiques vont-ils encaisser cette volte-face du Ministre des Finances ?
En tout cas, moi je pense qu'elle ne réalise pas l'ampleur de sa déclaration. A sa place, je démissionnerai et je demanderai des excuses au peuple tunisien ...

Si Chahed ne limoge pas ZREBI, cela veut dire que cette dernière avait agit sur instruction du FMI. Dans ce cas, la situation devient plus grave et inacceptable.

13/04/2017

Echec de la mission FMI en Tunisie : YC sortira-t-il indemne ?

Ajouter une légende
La Tunisie vit un désordre presque total : un gouvernement incapable de gouverner, un président absent, un parlement bloqué par son incompétence et une opposition qui se cherche. Le peuple doute de la capacité de la classe politique à redresser la situation politique, économique et sociale.  Le peuple complètement déçu, risque de rejeter toute la classe politique.

05/04/2017

L’Islam doit être contemporain ou ne sera pas !

Nos chercheurs en sciences humaines (philosophes, sociologues, anthropologues, psychologues, etc…) doivent participer activement dans l’interprétation contemporaine et intelligente du système religieux pour éviter à ce dernier l’implosion.

L’Islam doit s’adapter à notre époque et non l’inverse. L’islam doit nous offrir la source du bonheur et de l’épanouissement personnel. Il doit aussi permettre toutes les communautés de vivre ensemble sans violence ni haine. Si nous n’arrivons pas à trouver la bonne interprétation, cela voudrait dire que nous n’avons rien compris à l’Islam.

L’Eglise a bien admis depuis plusieurs siècles que la religion doit refléter l’état du progrès humain. Le Pape François est sur le point de révolutionner le christianisme afin de le rendre accessible à tous et toutes. Nous devons tirer toutes les conclusions de cette démarche transparente, éclairée de métamorphose de l’Eglise …

Faute de quoi, notre archaïsme religieux pourrait porter atteinte à notre religion. 

L’Islam doit être contemporain ou ne sera pas !

Mustapha STAMBOULI

04/04/2017

BTA ou planche à billets, c'est kif kif !

Le refinancement des banques par la banque centrale en 2010 était de l’ordre de 0,5 Milliard de DT, alors qu’il est en 2017 de l’ordre de 9,6 Milliards DT, soit une augmentation de 18 fois en l’espace de 7 ans. Est-ce normal ce dérapage ? Quelles sont les conséquences de cette forte création monétaire sur l’économie tunisienne et surtout sur la parité de la monnaie nationale ? En tout cas, l’impact direct de cette création monétaire est l’inflation galopante estimée à 11% et la dépréciation du dinar par rapport aux principales devises de l’ordre de 12% annuellement.

14/03/2017

Tounès Al Aamal (TA), un parti forcément alternatif !

Le paysage politique tunisien vient donc de s’enrichir grâce à la naissance d’un nouveau parti qui ne ressemble pas aux autres. « Tounès Al Aamel ». C' est un parti alternatif qui compte faire le contrepoids aux partis islamo-conservateurs. Notre parti sera forcément un parti de gauche (social-démocrate), puisqu'il regroupe les bourguibistes, les hachedistes et les écologistes. Ce mélange savant de l'humanisme bourguibien teinté de laïcité, de la a lutte ouvrière hachadiste et enfin les valeurs universelles de préservation de la nature et de l'environnement. Notre mouvement enfantera forcément des courants et des sensibilités complémentaires pour créer une dynamique à l'intérieur du parti.

12/03/2017

Osons bouger la Tunisie !

« La tâche est grande 
On y suffit à peine. 
Il faut d’abord refaire la vie, 

Une fois faite on pourra la chanter. (….) »
Vladimir Maïakovski


Mon désir personnel est de rassembler tous les "électrons libres" de notre pays et ils sont nombreux et nombreuses pour face à cette bande d'incapables qui est en train de phagocyter la Tunisie.
Ensemble, nous pourrons dégager ces fossoyeurs de la République.
Ensemble, nous sortirons notre pays de la crise systémique.
Ensemble, nous redonnons le pouvoir au peuple à travers une décentralisation accrue.
Ensemble, nous établirons une République citoyenne qui donne les mêmes droits aux hommes et aux femmes.

30/01/2017

Trump, un Kaddafi ayant les moyens de ses folies !

Les premiers décrets signés par Trump tracent-ils le contour d'une stratégie d'installation d'un régime fasciste aux Etats Unis ? Ce Trump réalise-t-il ce que Georges Busch Jr n'a pu faire, cqfd la guerre des religions. Les intellectuels laïcs du Monde et de l'Afrique en particulier doivent s’organiser pour dénoncer et s'opposer à ce monstre dangereux. il est urgent de créer un Front Anti-fasciste (FAF) pour défendre les droits humains
Mao Tsé-toung. avait raison de nous avertir du danger d'un système à la dérive. Seule notre mobilisation pourra vaincre les monstres du conservatismes et du libéralisme « Dans l’histoire de l’humanité, toute force réactionnaire au seuil de sa perte se lance nécessairement dans un ultime sursaut contre les forces de la révolution et souvent des révolutionnaires sont à un moment induits en erreur par cette force apparente qui dissimule la faiblesse intérieure, ils ne voient pas ce fait essentiel que l’ennemi approche de sa fin et qu’eux-mêmes sont près de la victoire» Mao Tsé-toung.

Tous ensemble pour anéantir toutes ces idées destructives des acquis de l'humanité !
Mustapha STAMBOULI

26/05/2016

Femme, avance !

Femme, parmi toutes, notre fierté,
 jadis une mère convaincue
 de ta liberté, de ta beauté,
le cœur soulagé s’en fut
en pays du Nord
pourfendre les préjugés retors.
Aujourd’hui, voyez la rue :
visages terreux,

21/03/2016

La Tunisie en panne : pourquoi ?

Après plus de cinq ans d’égarement et de bégaiement, un état des lieux objectif s’impose pour mieux comprendre le complot concocté contre la Tunisie par les concepteurs du «printemps arabe» et de ses alliés-affidés indigènes. Cette mise au point pourra servir pour  faire l’inventaire des issues possibles afin de sortir notre pays de son marasme intégral. Seule la mobilisation active et l’action militante du peuple tunisien et du front républicain pourront redresser un pays à la dérive. Les « amis-ennemis de la Tunisie» ne pourront réviser  leurs prétentions sur notre pays que lorsqu’ils entendront  d’une seule voie : «Dégagez, dégagez, dégagez, assez  de complots, assez de martyrs, assez de pillage et de manigances».