26/05/2016

Femme, avance !

Femme, parmi toutes, notre fierté,
 jadis une mère convaincue
 de ta liberté, de ta beauté,
le cœur soulagé s’en fut
en pays du Nord
pourfendre les préjugés retors.
Aujourd’hui, voyez la rue :
visages terreux,

masques mauves, marrons, noirs,
baissés les yeux,
prisonniers les regards,
étouffée la parole,
morts,
les corps.
Femme, ce non-dire, ce non-vivre, rejette-le.
Entends-tu les plaintes et les cris
de tes sœurs d’Afghanistan,
du Pakistan, d’Iran,
au courage écrasé, avili
aux visages vitriolés, enlaidis ?

Ecoute cette voix- un ordre
      -peut-être –
celui de Maissa
te souffler d’Alger
en solidaire sororité :
« Surtout ne te retourne pas ».1
Femme, avance confiante,
réenchante ta vie,
les rues, ruelles, avenues de ton pays,
un avenir vagabond, libre, réenfante
       à l’avant-garde
des idées, des droits,
des martyrs, la mémoire sauvegarde.
Femmes, en citoyenne, aime-toi.
Reviens à toi-même,
              Salem.
A ma mère, Mary,  et à toutes mes sœurs.
Danièle STAMBOULI-CHAUCHIX
________________________________________________________
1.       Maissa Bey « Surtout ne te retourne pas » Editions l’Aube 2006.


Enregistrer un commentaire